Dole : le Jura chic

C’était la grande fête de la fin de l’été, ce samedi 28 août , avenue de Lahr à Dole. 20 000 personnes se sont rassemblées pour ce grand concert gratuit, un beau nombre pour l’anniversaire des 20 ans de Superbus. Et en prime, un feu d’artifice !

Dès 16h, quelques personnes (dont nous) ont commencé à arriver près de la scène, pouvant déjà profiter du décor et de quelques essais de lumière. Alors que le public arrivait de plus en plus nombreux, la sécurité a fait reculer la foule au niveau de la régie aux alentours de 17h30, ne laissant pas la possibilité d’assister de près aux balances de Superbus, puis de Valentins, le jeune artiste Nantais de la première partie. 19h, top départ pour un sprint effréné en direction du premier rang avant d’attendre une heure… puis le quart d’heure des artistes. Sur ces dernières minutes, c’est le duo d’animateurs de la radio Fréquence Plus, Charlie et Totem, qui nous ont fait passer le temps avec quelques blagues bien senties. Le public qui remplissait maintenant toute la zone du spectacle commençait à doucement pétiller.

Arrive donc le fameux Valentin, seul sur scène avec sa guitare et une grosse caisse électronique, il nous emmène dans son univers et nous emporte avec sa voix haut perchée. 1 contre 20 000, voilà de quoi impressionner, mais le jeune homme ne se démonte pas, même lorsqu’il débranche le câble Jack de sa guitare en marchant dessus. Oups. Pendant plus d’une vingtaine de minutes, et dès les premières secondes, il a su nous capturer, nous divertir en attendant le groupe pour qui nous étions là. Valentin a préparé dignement le public pour Superbus, tout en gagnant sans aucun doute quelques fans. Les animateurs de Fréquence Plus reviennent pour quelques blagues et des chèques cadeaux, mais finissent par nous annoncer l’arrivée imminente de Superbus…

Superbus avant le concert, en compagnie de Valentin, artiste de la 1ère partie et du batteur Olivier Baldissera (photo Creastiv)

Mais enfin, voilà Superbus. Devant 20 000 personnes, un public vraiment bien préparé, et déjà chaleureux aux premières notes de l’intro, à 21h13. Des applaudissements, des cris qui retentissent à des dizaines de mètres de la scène. Un public qu’on l’on a senti chaleureux et bienveillant, une sensation d’être englobés dans une bulle de bonheur, où le temps s’est arrêté et où plus rien d’autre n’existait. Est-ce l’effet d’avoir été privé de concert pendant presque deux ans ? Nous étions 20 000 à se partager un petit nuage. Et ça, Superbus l’a ressenti aussi, l’émotion du groupe à revenir jouer devant un public si nombreux était palpable, la joie immense de nos protagonistes se lisait sur leur visage. Jenn ne pouvait s’empêcher de parler entre chaque chanson, plus que d’habitude, mais sans jamais casser le rythme du concert.

A la batterie, Olivier Baldissera assure le show en parfaite harmonie avec le groupe, et, petit à petit, les morceaux s’enchaînent quand même un peu plus vite devant des milliers de mains levées, des paroles lancées à la cantonade et des applaudissements qui n’en finissaient jamais. On vous le dit, c’était un concert réellement incroyable. Incroyable, mais avec un temps de fin d’été, qui n’a pas encouragé le public à participer à la tradition : se déshabiller pour Apprends-moi. Bon, y a t-il vraiment besoin d’être tout nu pour profiter de Superbus ? Non. Mais pour être sûr, nous avons quand même enlevé le haut ! Après un Butterfly de folie et des ah ah ah ahaaaah sans fin, le grand feu d’artifice a été tiré derrière les XX géants du groupe, pour clôturer une soirée sensationnelle.

anthony_paquet

Nous pourrions passer des heures à vous parler de chacune des chansons, des boutades de Patrice ou des pooo polo po po pooo poooo… Mais cet article est déjà bien long. Alors pour avoir un aperçu de cet instant suspendu, comme d’habitude, retrouvez photos et vidéos juste en dessous.

– Vidéos : Intro (x2) ; Butterfly (x2) (x3) (x4) (x5) (x6) ; Ramdam (x2) ; Lola (x2) (x3) (x4) (x5) (x6) (x7) (x8) (x9) ; Lola + AddictionsSilencio ; Tchi-Cum-Bah (x2) ; Mes Défauts (x2) ; Radio Song (x2) (x3) (x4) (x5); Gogo Dance Show (x2) (x3) ; Travel The World (x2) ; Lova Lova (x2) ; Jenn Je T’AimeSeven Nation Army (x2) ; Ça Mousse (x2) (x3) ; All Alone (x2) ; Sex Baby Sex ; Addictions (x2) ; Whisper (x2) ; Apprends-Moi (x2) ; Run (x2) ; Strong And Beautiful (x2) ; Smith’n’Wessonintro + final + photosaftermovie Ville de Dole ; aftermovie Fréquence Plus ;nombreux extraits en story à la une
– Photos : Ville de Dole ; Jérôme Query ; Annick Tissier ; @sbissimus_rex ; @hugoazmani (x2) ; @gaelmgt ; @mermaidofagrabah (x2) ; @lol0tteuh (x2) ; @instagregjokes (x2) ; @bailly293 ; Alan Giboudeaux ; Creastiv (x2) ; Jean-Baptise Gagnoux ; Lale Zivovic ; Jeoffrey Michaud ; Sebastien Demange ; @fastforfreedom ; @mickaelvanhoecke ; @cecilefontaine.caf ; @anthony__paquet (x2) (x3) ; Radio L-Air TV ; Fréquence Plus
– Articles : Le Progrès ; Le Progrès (interview de Jenn) ; Voix du Jura
– Audio : interview de Jenn à la sortie de scène

Image « à la une » : anthony_paquet